Résumé

L’obésité est une forme extrême de surpoids qui peut être déterminée avec quelques simples directives. L’excès de poids, à son tour, est le résultat d’un régime trop énergique par rapport à la quantité d’exercice, de certaines anomalies hormonales ou d’une prédisposition héréditaire. L’embonpoint a également des conséquences de grande portée sur la santé et le bien-être et peut exacerber les conditions sous-jacentes ou adjacentes. Le meilleur conseil pour éviter l’obésité est généralement d’ajuster la qualité et la quantité d’aliment aux besoins du chien. Le besoin ne correspond pas à ce que le chien veut ou à ce que le propriétaire ne sait résister, mais au niveau d’activité du chien. Particulièrment quand une prédisposition génétique a été démontré.

Quand un chien a-t-il de l’embonpoint?

En raison de la grande variété de races et de taillesil n’existe pas une telle chose comme l’IMC pour les chiens. Il n’y a donc pas de formule mathématique généralement applicable qui fixe une limite à partir de quand un chien est obèse. Pourtant il existe quelques points de référence simples.

Pour le chien l’idéale ce qu’on peut sentir les côtes à la main plate sans exercer trop de pression mais elles ne sont pas visibles. Ce dernier suppose bien sûr que le robe est assez court. Vue de côté, l’animal a un ventre surélevé et d’en haut une taille claire. Dans le système BSC-9 ceci correspond à le score 5.

Un chien est obèse quand vous ne pouvez plus sentir les côtes parce qu’elles sont sous une épaisse couche de graisse. Également à la hauteur de la région lombaire, le museau et les pattes il y a des dépôts de graisse. De dessus, l’animal n’a pas de taille, et visiblement une distension abdominale. Lorsqu’un chien pèse 20% ou plus de son poids cible, il est considéré comme obèse. Dans le système BSC-9 ceci correspond à le score 9.

Tout entre l’idéal et l’obésité évidente on appelé du surpoids. Pour un aperçu complet du système de Body Condition Scoring (BCS) voir ici.

Vue latérale

L'idéale (BCS 5)Obèse (BCS 9)

Vue de dessus

L'idéale (BCS 5)L'idéale (BCS 9)

Déplacez le curseur de la souris sur les images pour voir la différence entre la forme idéale (BCS 5) et la forme obèse (BCS 9).

Causes

  1. Régime alimentaire trop énergique par rapport à la quantité de mouvement. Tout en haut de la liste: trop, c’est trop!
  2. Les anomalies hormonales telles que la fonction réduite de la glande thyroïde et une fonction accrue surrénalien.
  3. Prédisposition héréditaire. Chez le Labrador et Flat-coated retriever on a découvert une variation d’un gène qui est associée avec un appétit accru.(10.1016/j.cmet.2016.04.012)(10.1016/j.rvsc.2017.02.014)

La stérilisation est un facteur de risque. Non pas à cause d’un métabolisme altéré par les hormones (2 ci-dessus), mais à cause d’une modification du comportement (1 ci-dessus).

L’alimentation commerciale par rapport un pot fait maison: ça n’a pas d’importance.. Bas prix et donc une basse qualité, certainement. (10.1016/j.jcpa.2017.03.006)

« Les chiens qui ont un excès de graisse corporelle vivent malsains et moins longtemps. »

Risques pour la santé

La cause et l’effet ne peuvent être séparés strictement. Toute condition ou mode de vie qui est accompagne avec consommation d’énergie moins que ce qui est absorbé conduit à un gain de poids. Toute restriction de mouvement en combinaison avec une habitude alimentaire inchangée a le même effet. Néanmoins, il existe un certain nombre de problèmes de santé qui sont plus souvent diagnostiqués chez les chiens obèses que dans d’autres. (10.1016/j.jcpa.2017.03.006)(10.1093/jn/136.7.1940S)

  • problèmes articulaires (arthrose, déchirure du ligament croisé antérieur du genou)
  • la pancréatite
  • problèmes des voies urinaires
  • problèmes de peau
  • problèmes de reproduction
  • complications pendant l’anesthésie

Tout cela se traduit finalement par une durée de vie moyenne raccourcie de 6 à 12 mois.

Un problème répandu

Plusieurs études réalisées au cours des dernières décennies ont toutes abouti à la même conclusion : L’obésité chez nos animaux de compagnie est un problème majeur. (10.1136/vr.118.14.391)(10.1136/vr.156.22.695)(10.1016/j.prevetmed.2013.08.012) (10.1101/2020.01.06.896399)

Dans le monde industrialisé, 20 à 45% des chiens sont en surpoids. 40 à 45% des chiens âgés de 5 à 11 ans sont en surpoids.

% obésité

Est ce que quelque chose peut l’aider ?

Garder du poids est toujours plus facile que de le perdre. Les conseils suivants peuvent aider :

  • Ne nourrissez pas trop et toujours en fonction de l’activité de votre chien. Votre vétérinaire peut certainement vous conseiller sur ce qui est suffisant et pas trop.
  • Utilisez des aliments de bonne qualité. Les aliments coûteux ne sont pas forcement les meilleurs, mais les aliments bon marché ne le sont certainement pas.
  • Les chien qui mangent de la nourriture sèche, seuls ou en combinaison avec d’autres types d’aliments, ont tendance à peser plus lourd que ceux qui ne sont nourris que d’aliments frais.
  • Les probiotiques et une flore intestinale saine aident à maintenir le poids. (10.1101/2020.01.06.896399)
  • Veillez à prévoir d’activité physique adéquate (se promener, courir, nager, jouer,..)
  • Récompenser un bon comportement ou un comportement souhaitable est très important dans l’éducation d’un chiot, mais cela ne doit pas nécessairement se faire avec de la nourriture. Vous pouvez également retenir un peu et laisser le chiot gagner ses bonbons pendant la journée.

Si le gène de l’obésité est trouvé chez votre chien sur les deux gènes, votre ami a un appétit plus accru qu’un congénère moyen et mangera naturellement – si on lui en donne la chance – beaucoup plus que ce dont il a besoin. Il s’agit donc de ne pas lui donner cette chance. Si un seul des deux gènes est défectueux, l’effet est beaucoup plus faible, mais un régime approprié reste le meilleur conseil.

Votre chien est-il en surpoids et tout ce qui précède n’aide pas? Consultez votre vétérinaire, peut-être qu’il y a un dysfonctionnement hormonal dans le jeu.

Bibliographie